Quadrants magiques des plateformes de l’entreprise 2.0 – Gartner 2010

Voici encore un billet sur les études du Gartner dans le domaine de l’entreprise 2.0, avec un grand classique : « le quadrant magique ». La grande particularité cette année est que le cabinet de recherche ne se limite pas à un seul quadrant magique pour positionner les solutions de type « social software ». Désormais on distingue 3 grands marchés dans ce domaine :

  • « Social Software in the Workplace » :  les logiciels sociaux internes à l’entreprise pour le support des communautés, des interactions et des conversations internes
  • « Externally Facing Social Software » : les logiciels sociaux externes à l’entreprise pour le développement et le support des communautés, des interactions et des conversations externes (impliquant partenaires, clients, développeurs, etc)
  • « Social CRM » : les logiciels sociaux qui étendent les capacités des solutions classiques de la relation client. Ils encouragent les interactions « many – to – many » entre l’entreprise et son écosystème (clients, partenaires, etc) dans le cadre des processus de vente, service client, et marketing.

Ce découpage est à mon avis non définitif, il témoigne de l’agilité du marché et de son processus de maturation continue. Le découpage externe / interne peut paraitre évident : il est vrai qu’aujourd’hui les entreprises s’intéressent aux réseaux sociaux et solutions de support des communautés non seulement pour répondre à des attentes internes d’accroissement de la performance via un partage plus efficace de l’information et la mise en relation des divers potentiels, mais aussi pour encourager les interactions et mieux « écouter » leur écosystème, et pour accroitre leur réactivité et flexibilité.

En revanche la catégorie « Social CRM » me parait comme un exemple « vertical » des « solutions sociales externes ». Cela se traduit à mon avis par la relative maturité de cette problématique. En effet, plusieurs éditeurs ont bâtis leur stratégie produit autour du support des processus de vente / marketing pour proposer une offre plus globale par la suite.

On peut donc s’attendre à d’autres tendances :

  • De nouvelles catégories et de nouveaux quadrants magiques autour des solutions sociales verticales telles que  les solutions orientées RH (RH 2.0), ou aussi les solutions sociales pour le Management (management 2.0), ?
  • Inversement il est également probable d’assister dans les prochaines années à un recentrage autour du découpage  solution sociales  Externes / Internes indépendamment des processus supportés ?
  • Voire même une nouvelle vague de consolidation vers les solutions sociales globales supportant à la fois la socialisation des processus internes et externes de l’entreprise, toutes problématiques métier confondues.

À suivre…

Revenons aux quadrants magiques de l’année 2010. L’étude la plus importante concerne les logiciels sociaux  internes. En effet la majorité des entreprises commenceront par là afin d’accroitre leur performance et faire évoluer leurs dispositifs collaboratifs et leurs intranets  vers plus d’interactions, de conversations et du social.

23 solutions et éditeurs sont étudiés dans cette édition 2010. Ces sélectionnés ont passé les quatre grands critères (filtres) du Gartner :

  • solution qui offre les principales fonctionnalités sociales pour le support des équipes internes, des processus de « social networking » et des communautés
  • solution globale et non spécialisée dans un domaine « métier » particulier
  • présence dans le marché avec plus de 15 client, plus de 100000 utilisateurs, et au moins 4 clients avec plus de 5000 utilisateurs chacun
  • proposition d’une liste de fonctionnalités « standard » pour l’entreprise (gestion d’utilisateurs, wiki, blog, partage de documents, profiles, communautés / groupes, etc)

Ainsi, cette édition semble être plus sélective que celle de l’année dernière (15 sorties, 3 entrées dont le français Xwiki).

En terme de critères d’analyse rien de très nouveau. Gartner établie sa matrice en croisant deux grandes familles de critères :

  • La capacité d’exécution de l’éditeur : portant sur l’évaluation des fonctionnalités proposées, la maturité du produit, la pérennité, la politique commerciale, la réactivité au marché, la capacité marketing, la base clients, la capacité opérationnelle de l’éditeur (compétences, partenaire, support, etc.)
  • la complétude de la vision de l’éditeur : portant sur l’évaluation de la compréhension du marché, la stratégie marketing et commerciale de l’éditeur et la stratégie produit (roadmap)

Le résultat est représenté par ce graphique où on retrouve :

  • 3 leaders
  • 2 challengers
  • 7 visionnaires
  • 11 niche players
Gartner_mq-TFSS

Quadrant Magique pour les logiciels sociaux internes à l'entreprise

Nous retrouvons cette année deux grands éditeurs en position de leader. Microsoft (avec la solution Sharepoint) et IBM (avec la solution Connections). Si ces solutions bénéficient de larges déploiements existants et d’un historique favorable, quelques bémols sont soulevés par Gartner :

  • Sharepoint :  complet mais lourd
    • garde toujours une orientation GED assez forte
    • nécessitera des efforts considérables de paramétrage et de développements pour répondre à des attentes avancées en terme d’usages sociaux.
    • gérer et gouverner des plateformes  Sharepoint (larges et/ou complexes) nécessite de fortes compétences techniques
  • IBM : Intégration, qui peut être couteuse
    • dans certains scénarios et afin de profiter pleinement des usages collaboratifs et sociaux, les clients auront besoin de déployer deux solutions et de les intégrer (Connections + Quickr)
    • d’où un facteur complexité et coût à ne pas sous-estimer

Jive est le troisième éditeur parmi les leaders. Il se démarque grâce à :

  • une vision produit très (la plus) complète dans le domaine des réseaux sociaux;
  • de très bonnes relations technologiques avec des leader comme google, twitter afin de compléter sa gamme de services et de fonctionnalités;
  • une bonne expérience de son management dans le domaine du social software;
  • une présence inégalée dans le marché près de 15 millions utilisateurs actifs !!

On retrouve dans les « challengers » un autre petit éditeur (Atlassian) connu par sa solution « Enterprise Wiki » confluence. Atlassian se démarque par :

  • sa base client qui dépasse les 10 000 entreprises utilisant son produit phare « confluence »;
  • un processus de vente extrêmement simple et des prix imbattables;
  • une architecture technique JAVA assez robuste et ouverte (plugins);
  • des fonctionnalités collaboratives très poussées.

En revanche les aspects « social networking » sont en cours d’amélioration notamment avec les versions 3.3 et 3.4 (Open social gadgets, microblogging, fiche profil).

La graphe montre une forte densité (18 éditeurs) occupant la zone « basse » du quadrant (ceux qui ont moins de capacité opérationnelles) : reparties de manière équilibrée entre ceux qui ont déjà une vision assez complète « visionnaires »  (dont le Français Bluekiwi) ou ceux qui ne le sont pas encore « niche players ».

Le monde de l’open source est représenté par au moins 4 acteurs : Liferay, Xwiki, Twiki, Drupal. Historiquement Xwiki et twiki sont à la base des solutions wiki-centric, Liferay orienté « portail » et Drupal plutôt CMS. Ces quatre solutions évoluent aujourd’hui et réagissent aux attentes « sociales » de plus en plus diversifiées.

Voici maintenant (en annexe) les deux autres quadrants magiques :

Quadrant Magique des logiciel sociaux externes - Gartner 2010

Quadrant Magique des logiciels sociaux externes - Gartner 2010

Quadrant Magique des logiciels "Social CRM" - Gartner 2010

Quadrant Magique des logiciels "Social CRM" - Gartner 2010

31
oct 2010
AUTEUR
DISCUSSION 3 Comments

3 Responses to : Quadrants magiques des plateformes de l’entreprise 2.0 – Gartner 2010

  1. Pingback: Technologies « social software » de l’année 2010 selon Gartner | Spectrum Groupe

  2. Pingback: Steam Showers

  3. Pingback: Le Social CRM en 2011 – Quadrant Magique du Gartner | WebDeux WebTrois - Usages et Tendances du web X.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>