Technologies « Sociales» : les prévisions du Gartner Hype Cycle 2010

Le Gartner (cabinet spécialisé dans les études sur les nouvelles technologies) vient de publier son rapport annuel : « Gartner’s Hype Cycle » pour 2010. Comme l’année dernière, Gartner propose un rapport dédié aux technologies dites « sociales » (ou aussi de l’entreprise 2.0). Je vous propose dans ce billet une lecture du nouveau Hype Cycle 2010 pour ces technologies tout en essayant d’identifier les évolutions par rapport à l’année 2009.

Gartner-Social-Software-Hype-Cycle-2010

Gartner-Social-Software-Hype-Cycle-2010 - source flickr sous licence CC

1. Qu’est ce qu’un Hype Cycle ?

Rappelons tout d’abord ce qu’est un « Hype Cycle » – pour ceux qui le connaissent passez directement au paragraphe 2 ;)

En résumé, il s’agit d’une analyse prospective évaluant la croissance de la maturité des technologies. Elle s’appuie sur un graphique montrant l’évolution des technologies sur 5 phases de maturité tout en précisant le temps estimé pour qu’une technologie arrive au stade de productivité. Les phases d’un cycle sont :

  • la phase de lancement et de croissance rapide de la technologie
  • le pic des espérances
  • la phase de désillusion
  • la phase de maturité, notamment grâce aux consolidations des premiers retours d’expériences et à l’éclaircissement des usages de la technologie
  • le plateau de productivité, accompagné par une réelle adoption par les entreprises (ou le marché au sens large)

2. Le Hype Cycle pour les technologies sociales – 2010

Quelques remarques globales :

Comme d’habitude le spectre est large. Cette étude s’intéresse aux technologies et usages internes et externes à l’entreprise. Cette année le Hype Cycle s’intéresse à 34 familles technologiques dans le domaine des médias sociaux.

Il est parfois difficile de comprendre les différences entre certaines familles (par exemples : social bookmarking vs folksonomies, Social network analysis VS Social analysis, etc)

Aussi, je préfère (plutôt) utiliser le terme « fonctionnalités sociales » que « technologies sociales ». Par exemple « activity stream » ou « microblogging » sont plutôt des fonctionnalités que l’on retrouve quasiment dans toute plateforme sociale « entreprise 2.0″…

Gartner-Social-Software-Hype-Cycle-2010

Gartner-Social-Software-Hype-Cycle-2010 - source flickr sous licence CC

Et pour se rafraichir la mémoire, voici le graphique de 2009

Gartner Social Software Hype Cycle 2009

3. Comparaison

En comparant les deux études, on peut voir pas mal de choses :

  • Nouveaux entrants : En 2010 plusieurs nouvelles technologies et fonctionnalités sont passées à la loupe du Gartner.  Ce qui nous intéresse le plus :

    • On peut noter l’intérêt grandissant pour  » l’analyse des réseaux sociaux ». Aujourd’hui avec la montée en puissance des médias sociaux, il devient essentiel de pouvoir disposer de métriques et d’outils analysants les réseaux sociaux internes et externes de l’entreprise (relations, influence, réputation, etc).
    • L’écriture collaborative simultanée fait également son entrée. Surement Google Wave était  un acteur clé de cette entrée. Cependant, ces technologies mettront plus de temps que prévu pour arriver à une phase de maturité… (wave est mort-né malheureusement)
    • Communication et collaboration unifiées ? J’avoue que je ne vois pas trop ce que c’est…. On a vu ces dernières années l’émergence de la communication unifiée qui tend à regrouper en un seul socle l’ensemble des outils de communication (messagerie instantanée, voip, présence, webconferencing, etc). Peut être s’agit-il de l’intégration de plus en plus forte avec les outils de collaboration « asynchrone » tels que l’on peut observer dans les plateformes récentes des plus gros éditeurs Sharepoint (microsoft) et Lotus suite (IBM). Gartner pense que l’intégration n’est pas encore suffisamment mature, 5 à 10 ans sont encore nécessaires…
    • Les réseaux sociaux mobiles : marquent une entrée très forte ! Ce type d’usage est déjà au troisième stade de maturité et sera sur plateau de productivité dans 2 à 5 ans. Pas étonnant !
  • Croissance légère : c’est le cas de la majorité des technologies qui sont déjà positionnées sur le graphique depuis 2 ans ou plus

    • Wikis, corporate blogging, tagging, microblogging, activity streams (flux d’informations), communautés externes sont aujourd’hui des technologies (ou usages) qui progressent à pas sûrs.
    • Wiki, blogging et tagging sont aujourd’hui les plus matures dans ce lot. Étonnant tout de même que les wikis ne soient pas encore sur le plateau de productivité !!
  • Croissance rapide : quelques technologies (ou fonctionnalités) marquent une forte progression en 2010 :

    • Gartner penche pour une maturation plus rapide que prévue pour les outils de support des communautés : 2 à 5 ans… Ces outils sont au cœur de toutes les plateformes de l’entreprise 2.0 aujourd’hui (Yoolink, Jive, Connections, etc) . Même position pour les plateformes de recherche collaborative.. une fonctionnalité bien mise en avant par la plateforme sociale Knowledge Plaza.
    • Concernant la sphère du grand public, ou aussi l’entreprise étendue, on remarque la maturation rapide du crowdsourcing (faire appel aux compétences de la communauté. ex : crowdflower, cloudcrowd) et les profils sociaux sur internet.
  • Stagnation : Au moins cinq types de plateformes (ou usages) peinent à passer au stade de croissance suivant

    • Ceci est le cas de la localisation d’expertise, du bookmarking social, des plateformes de partage ou de valorisation d’idées (idea management et idea marketplace) et aussi de la gestion de la réputation sur internet.
    • L’explication (la mienne ) pour la localisation d’expertise et le bookmarking social est que je pense que d’autres typologies de fonctionnalités les dédoublent et proposent des usages moins structurants et plus simples :
      • les réseaux sociaux (au sens large), adoptés à grande échelle permettent aussi à localiser les expertises et les compétences. C’est d’ailleurs conforme à ma réaction l’année dernière
      • La catégorie « expertise location and management » est surprenante… Il me semblait que cette terminologie était un peu dépassée et que les réseaux sociaux sont en passe de remplacer les outils de localisation d’expertise dont les tentatives d’adoption en entreprises se sont globalement soldées par des échecs)
      • les folksonomies et social  tagging offrent des usages plus souples que les social bookmarking (que je crois aujourd’hui dépassé)

Dans toutes ces familles de fonctionnalités, seuls les blogs et les outils « indicateurs de présence » (souvent associés à la messagerie instantanée) sont aujourd’hui sur le plateau de productivité, situation identique à 2009. Enfin notons la sortie des technologies d’apprentissage immersif (immersive learning) … Ne connaissant pas suffisamment bien ce type de plateformes, je ne peux donc pas vous éclaircir plus la dessus.

Pour aller plus loin, consulter le rapport (payant) disponible sur le site du Gartner.

22
oct 2010
AUTEUR
POSTÉ DANS Réflexions Tendances
DISCUSSION 6 Comments

6 Responses to : Technologies « Sociales» : les prévisions du Gartner Hype Cycle 2010

  1. MAS says:

    Que veut dire la social software suite au creux le plus bas de la phase de désillusion ?

    Ce sont pourtant ces suites qui devraient permettre les autres usages d’apparaître ?

    Faut-il voir la position sur la courbe ou le vecteur du point?
    Vaut-il mieux être social software suite ou Prediction market ?

  2. ali ouni says:

    Merci pour le commentaire, voici quelques clarifications et éléments de réponse :
    1 –
    Que veut dire la social software suite au creux le plus bas de la phase de désillusion ?

    « Social Software Suite », c’est bien ces plateformes qui regroupent l’ensemble de ces nouvelles fonctionnalités « sociales ». La position de ces suites dans le creux annonce qu’elles terminent la phase de désillusions (c à d on commence à voir clairement le véritable potentiel et les limites de ces plateformes) et entament la courbe de maturation croissante.

    Cela veut dire aussi que les « suites sociales » à tout faire ne sont pas encore aussi matures. Ce qui se comprend par les positions disparates des différents usages / outils (wikis, rss, blogs, tagging versus bookmarking, microblogging et activity streams)

    2 –

    « Ce sont pourtant ces suites qui devraient permettre les autres usages d’apparaître ? »

    Je pense que c’est plutôt l’inverse. c à d les suites sont le résultat de la consolidation des micro « usages »

    3 –
    Faut-il voir la position sur la courbe ou le vecteur du point?

    Les deux :) Selon la vision du Gartner, le passage par tous les stades de la courbe est nécessaire (certaines technologies peuvent mourir avant d’atteindre le plateau de productivité).

    Maintenant cela ne se passe pas à la même vitesse pour toutes les technologies.

  3. Pingback: Technologies « Sociales» : les prévisions du Gartner Hype Cycle 2010 | Spectrum Groupe

  4. Pingback: Tweets that mention Technologies « Sociales» : les prévisions du Gartner Hype Cycle 2010 | WebDeux WebTrois - Usages et Tendances du web X.0 -- Topsy.com

  5. Pingback: Social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>