Forrester Wave, 60 critères pour évaluer les best of des plateformes collaboratives 2.0

Forrester vient de publier sa toute dernière analyse du paysage des plateformes collaboratives 2.0.  L’étude analyse en détails une dizaine de produits selon 60  critères regroupés en trois grandes familles : l’offre produit (les fonctionnalités, l’architecture, la sécurité, etc), la présence sur le marché et la stratégie de l’éditeur.

Sans surprise, on retrouve les grands comme Microsoft, IBM Lotus, OpenText, Novell et Cisco mais aussi des petits éditeurs qui se distinguent par leurs suites 2.0 assez complètes et fortement présentes sur le marché tels que Atlassian pour son produit phare ConfluenceSocialText et Jive Software. Aucun éditeur Français (tel que Xwiki et Bluekiwi Software) ne figure dans cette analyse (visiblement assez sélective ?!).

Sur quels critères se base Forrester ? et quelle est la vision du Forrester Wave à propos des plateformes collaboratives 2.0 en 2009 ?

Pour faire partie de cette sélection il faut remplir huit critères :

  • proposer des fonctionnalités de gestion d’espaces de travail collaboratifs ;
  • proposer des fonctionnalités de gestion de contenu (exemple pas de duplication de contenus, pouvoir consulter un document de n’importe quel endroit) ;
  • la possibilité de configurer les espaces de travail collaboratif pour répondre à des besoins métier spécifiques (par exemple la personnalisation de tableaux de bord, des modèles d’espaces collaboratifs, des flux de travail, etc.) ;
  • de fortes capacités d’intégration à un SI d’entreprise : intégration LDAP, gestion de droits, SSO (single sign on), etc.
  • un environnement de développement pour construire des applications sur-mesure ;
  • au moins 25 référence client : qui est vu comme un indicateur de maturité du produit et de l’éditeur ;
  • et une base d’au moins un million d’utilisateurs.

NB: Je n’ai pas beaucoup d’informations sur le produit Bluekiwi du point de vue  architecture,, fonctionnalités, et présence sur le marché,  mais il me semble que Xwiki répond à la majorité de ces critères (au moins les sept premiers !!).

Concernant Atlassian (Partenaire de Spectrum Groupe) , c’est le produit Confluence dans sa version 3.0 , sortie en Juin dernier, qui est évalué. Pour rappel cette nouvelle version offre entre autres de nouvelles capacités de social networking avec un annuaire enrichi et des fonctionnalités équivalentes à celle de Twitter.

Il est intéressant de noter que cette étude prend en compte la trajectoire suivie par chaque produit. Les plateformes comparées n’ont pas du tout eu le même point de départ. Certains outils sont à la base des outils de gestion de contenu qui ont progressivement évolué pour offrir des fonctionnalités sociales et collaboratives, d’autres sont plutôt des outils de collaboration et qui commencent à offrir des fonctionnalités de gestion de contenu plus avancées ainsi que des fonctionnalités de Networking … En effet la maturité des produits 2.0  n’a cessé de croitre ces derniers mois et nous observons aujourd’hui une convergence vers des plateformes multi-usages couvrant à la fois les besoins de collaboration, de networking et de gestion de contenu (figure).

Les plateformes de collaboration multi-usages

Les plateformes de collaboration multi-usages

Leaders

Il n’est pas surprenant de retrouver en place de leader, de grands éditeurs comme Microsoft avec sa suite Sharepoint ainsi que IBM avec les nouveaux composants de la suite Lotus : Connections et Quickr.  Ces éditeurs ont dominé le marché du collaboratif depuis au moins deux décennies et ont lourdement investis, ces trois dernières années, pour garder leur avance tout en s’alignant aux attentes du marché en termes de réponse aux usages 2.0.  Je ne suis pas tout à fait convaincu par la position occupée par Sharepoint qui, à mon avis, n’est toujours pas au niveau en matière de fonctionnalité 2.0 de type (blog, wiki, social networking). En revanche, avec Connections, Quickr, Dogear et Sametime, je pense que l’offre Lotus de IBM est la plus complète du marché.

Challengers

Certains éditeurs  comme Atlassian Confluence  occupent une place honorable. Son indicateur de présence sur le marché est fort de plus de 15000 références (toutes tailles confondues) dont plusieurs centaines parmi les plus grandes entreprises. L’étude accorde par exemple de très bonnes notes  (>4 sur 5) pour confluence sur les critères « Architecture et administration », « Cross-Platform support », et « Partenaires ».

 

 

Forrester Wave Q3 2009 : Plateformes Collaboratives 2.0

Forrester Wave Q3 2009 : Plateformes Collaboratives 2.0

La position de Cisco Webex

Le positionnement de WebEx dans ce graphique peut surprendre, car historiquement ce produit est vu comme un des leaders de la collaboration synchrone ou en temps réel (webconferencing).  En effet, l’éditeur profite de sa position de leader sur ce secteur, et d’une base client très large, pour commencer à occuper une place dans le marché de la collaboration en mode asynchrone (espaces de travail collaboratif) sachant qu’aujourd’hui la majorité des grandes éditeurs essayent de se positionner sur l’ensemble du marché du collaboratif (temps réel / asynchrone) avec des offres plus intégrées et plus riches (MOSS, LOTUS, WebEx Connect, etc)

Où sont Oracle et EMC Documentum ?

Ces deux éditeurs exclus de l’étude sont aujourd’hui en train de revoir/renouveler leurs offres dans le collaboratif. Documentum a annoncé le remplacement d’eRoom par une nouvelle plateforme type WEB 2.0 appelée Center Stage. De même Oracle annonce le remplacement d’Oracle Collaboration Suite par Beehive.

18
sept 2009
AUTEUR
POSTÉ DANS Technologies
DISCUSSION 3 Comments

3 Responses to : Forrester Wave, 60 critères pour évaluer les best of des plateformes collaboratives 2.0

  1. Jean says:

    un bon article.

  2. Je confirme que blueKiwi répond au moins aux 7 premiers critères aussi ! Cette étude serait-elle plutôt centrée sur les solutions outre-atlantique?

    A noter que blueKiwi a été comparé comme un challenger sérieux de Jive dans cet article écrit par une journaliste américaine de renom, Susan Scrupski. C’est ici : http://enterprise2blog.com/2009/08/enterprise-20-dark-horse-bluekiwi/

    Si vous avez envie de mieux connaitre blueKiwi, n’hésitez pas à me contacter.

    Damien Douani, directeur marketing blueKiwi

  3. ali ouni says:

    Bonjour Damien.
    Merci pour la précision concernant Bluekiwi et tant mieux pour cet éditeur Français.
    Justement j’étais étonné de ce choix de Forrester, alors que Gartner intègre BlueKiwi dans son Quadrant Magic 2007.D’autant plus que l’offre fonctionnelle a certainement évolué depuis.
    Je ne manquerais pas de vous contacter pour en savoir plus et merci pour l’invitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>